image

Sortie de “La Bataille pour Wesnoth” 1.12

Les news sur Linux , logiciels libres etc...........

Modérateur: Maetel

Sortie de “La Bataille pour Wesnoth” 1.12

Messagepar Flottille12F » Mer 7 Jan 2015 14:58

La Bataille pour Wesnoth ou The Battle for Wesnoth est sortie en version stable 1.12 le 23 novembre 2014, soit 3 ans après la précédente version.
La Bataille pour Wesnoth est un jeu de stratégie au tour par tour, publié sous GNU GPL v2+, traduit en français et prenant place dans un univers médiéval-fantastique. Il peut se jouer en solo via des campagnes ou en multijoueur sur Internet ou en local.

Image


- Récapitulatif des nouveautés de v1.12
- Site officiel
- Liste des unités du jeu
- Article wikipédia

cliquez ici pour agrandir



Présentation de Battle for Wesnoth

L’univers

La Bataille pour Wesnoth prend place dans un univers d'heroic-fantasy. On y retrouve bien évidemment des mages humains, des elfes forestiers, des nains barbus, des orcs sauvages, mais aussi des races plus exotiques comme les ondins ou les dracans.
La géographie et l'histoire du royaume de Wesnoth ont été progressivement définies par les campagnes officielles et Wesnoth admet désormais une chronologie définie depuis sa fondation par le prince Haldric.

Cet univers est bien servi en jeu avec des graphismes, et des musiques, de belles qualités.

Présentation

La Bataille pour Wesnoth est un jeu de tactique au tour par tour, où l'on s'occupe juste de ses unités militaires (et d'avoir un peu de sous pour pouvoir les recruter), à la différence d'un Civilization, ou d'un FreeCiv, dans lesquels on doit gérer en plus toute l'économie d'un empire.

Le gameplay

Une partie est constituée d'une mission ou d'une campagne, c'est-à-dire une succession de missions qui conserve l'évolution de nos unités. L'objectif d'une mission est généralement de tuer l'adversaire, tout en gardant en vie notre chef de guerre (mais des variations existent).
Pour ce faire, notre chef de guerre peut recruter différents types d'unités et c'est là l'une des forces de Battle for Wesnoth : la diversité.

Il existe un grand nombre d'unités, environ 220 : certaines sont à l'aise en forêt, d'autres sont très bonnes en corps à corps mais aucune attaque à distance, les morts-vivants prennent très peu de dégâts physiques mais sont vulnérables à certaines attaques magiques, les voleurs ont très peu de points de vie mais une excellente défense, à l'inverse des cogneurs de fer…
De plus, certaines unités ont des capacités spéciales comme la possibilité de soigner, mais aussi d'éclairer pour favoriser les unités diurnes, de contre-attaquer en défendant avant d'être attaquées, de passer outre la zone de blocage ennemie, etc. Sachant qu'en plus les unités peuvent évoluer sur quatre niveaux d'expériences (avec pour certaines des embranchements), on peut jouer un bon moment avant de s'ennuyer avec les unités de base.

Un autre point remarquable de Battle for Wesnoth est l'importance du hasard. En effet, en fonction du terrain où elle se situe, une unité a plus ou moins de chance d'esquiver les coups. Par ailleurs, suivant la période de la journée et « l'alignement » de l'unité, les dégâts sont modifiés par un facteur de ± 25 %. Autour de cela se forment de nombreuses stratégies afin d'être positionné au mieux par rapport à l'adversaire et ainsi infliger des dégâts importants, tout en recevant assez peu de coups. Cette importance du hasard impose une certaine souplesse dans la stratégie, surtout avec certaines unités qui peuvent faire de gros dégâts, mais sur un seul coup.

cliquez ici pour agrandir



La partie solo

Le jeu permet de jouer contre une intelligence artificielle à travers une vingtaine de campagnes officielles, de longueur et de difficulté variable (de 4 à 24 scénarios). Elles présentent toutes une scénarisation autour d'un héros et chaque scénario a sa narration et ses objectifs.
Même si beaucoup de campagnes jouent sur l'opposition humain/morts-vivants ou orcs, certaines sont plus variées et permettent de jouer la plupart des factions du jeu.

Il est possible de conserver lors d'un scénario une partie de l'or du scénario précédent et de rappeler les unités survivantes déjà utilisées et ainsi de les faire évoluer au cours de la campagne, ce qui assure une continuité dans la campagne.

La partie multijoueur

cliquez ici pour agrandir



Les nouveautés de la version 1.12

La version 1.12 a été publiée le 23 novembre 2014, 3 ans après la dernière version stable 1.10 et après 19 versions instables (la branche 1.11).
Si cette nouvelle version ne présente pas de grosse nouveauté marquante, de nombreux détails ont été améliorés.

Interface

Wesnoth 1.12 dispose d'une interface utilisateur légèrement réorganisée et dont le thème par défaut a été modernisé et embelli par rapport à la version 1.10.

Dans la barre latérale notamment, l'espace a été optimisé pour permettre l'affichage d'un maximum d'informations sur les unités sélectionnées - quelle que soit la dimension de l'écran - et la mini-carte s'est vue agrémentée de nouveaux modes d'affichage.

Les leaders et les héros sont maintenant identifiables plus facilement, grâce à un anneau de sélection en forme d'étoile.

La section dédiée à la mise en place de matchs multijoueurs a été repensée et divisée en deux écrans : le premier permet de visualiser et sélectionner la carte et de choisir l'ère, le second permettant d'agir sur différentes options de match et de changer les paramètres par défaut de la carte, si besoin.

De nouvelles options sont apparues dans les préférences pour aider les joueurs à gérer leurs données de jeu (préférences, screenshots, thèmes…).

Un nouveau thème optimisé pour la Pandora et autres machines à faible résolution a été créé.

Les raccourcis clavier ont maintenant une sous-fenêtre dédiée dans les préférences et il est possible d'assigner plusieurs raccourcis à une même tâche et d'utiliser les boutons additionnels présents sur certaines souris.

Gameplay

Une nouvelle faction, les Khâlifas, a été intégrée (elle existait déjà dans certaines ères non officielles). Celle-ci n'est pas disponible dans l'ère par défaut.

cliquez ici pour agrandir



La faction Khâlifa est proche de la faction humaine au sens où elle ne dispose que d'unités non magiques, pour la plupart très chères (à l'exception du faucon, unité neutre de niveau 0 surtout utile pour la reconnaissance et la capture de villages). Elle se démarque des factions de l'ère par défaut par la présence de trois lignes d'unités liminales dans ses rangs (les trois autres lignes d'unités humaines étant loyales) qui, rappelons-le, ont un malus de 25 % le jour et la nuit, mais aucun malus ou bonus à l'aube et au crépuscule.
Comme les morts-vivants, les Khâlifas ont une grande sensibilité aux armes contondantes, mais sont assez résistants face aux lames. Comme les nains, ils sont désavantagés dans les plaines, mais avantagés sur les collines. Ce qui rend les unités de cette faction atypiques est la grande vitesse de déplacement de leurs fantassins et la présence d'unités de base aux caractéristiques originales, telles qu'un archer de cavalerie doté d'une puissante attaque à distance, un fantassin spécialisé dans les attaques par le feu, un épéiste ayant toujours 60 % de chance d'infliger un coup à sa cible et un fantassin pouvant administrer +8 de soins à ses voisins.

Intelligence artificielle

Le deuxième niveau de l’intelligence artificielle, l'IA « forte », a été amélioré et une nouvelle IA expérimentale a fait son apparition dans le mode multijoueur.

Éditeur de cartes

L'éditeur de carte a été amélioré à plusieurs niveaux, tout comme les outils d'édition et de maintenance des fichiers WML.

Graphismes

La carte de Wesnoth qui figurait en fond de l'écran d'accueil a été changée pour une version plus jolie. Le même changement a été fait dans tous les écrans qui contenaient cette carte (séquences narratives de campagnes).

Le hussard, le cavalier, l'éclaireur elfe et leurs évolutions respectives ont maintenant de nouvelles miniatures. Les combattants et foudroyeurs nains et leurs évolutions respectives, ainsi que les spectres et les squelettes, disposent de nouvelles animations. Des portraits ont été rajoutés pour le lancier, les unités ogres, le wose, la liche ancienne, l'apparition et la plupart des unités trolls.

Les campagnes officielles disposent également de nouvelles images de fond pour les séquences narratives ainsi que de nombreux nouveaux portraits, notamment sur L'Héritier du Trône et L'Invasion orientale.

De nouvelles tuiles de forêts, de savane et de ponts sont disponibles.

Campagnes

De nombreux changements d'équilibrage ont été faits dans divers scénarios de la plupart des campagnes.

Il est désormais possible, lorsqu'on commence un nouveau scénario, de revenir sur le niveau de difficulté choisi en début de campagne.

Apparition des campagnes multijoueurs : il est désormais possible de jouer certaines campagnes en mode multijoueur. La Légende de Wesmere est la première campagne compatible avec ce nouveau mode.

Encyclopédie

L'encyclopédie interne de Wesnoth a été étoffée. Elle gère maintenant les sous-sections pour les unités en ayant besoin, notamment les zombis et leurs évolutions, dont les différentes variations sont maintenant documentées.

Traduction

Wesnoth est un projet aujourd'hui très avancé et il s'agit de l'un des jeux les plus complets du monde du libre. Cependant, il lui manque encore quelques éléments, notamment du côté des arts graphiques (animations, portraits et illustrations de scénarios) et audio (musiques et sons). Si vous avez des compétences dans ces domaines, n'hésitez pas à contribuer !
Les contributions restent bien entendu toujours bienvenues dans d'autres domaines tels que le code , la documentation et la traduction .

Des traductions partielles en ukrainien et en écossais gaélique sont disponibles dans cette version.
Avatar de l’utilisateur
Flottille12F
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 84
Inscription: Lun 31 Mar 2014 10:06
Localisation: Finistère

Retourner vers Les news du libre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron