image

Sortie d'Ubuntu 14.04 LTS

Les news sur Linux , logiciels libres etc...........

Modérateur: Maetel

Sortie d'Ubuntu 14.04 LTS

Messagepar Flottille12F » Dim 20 Avr 2014 22:53

Sortie le 17 avril 2014, Ubuntu 14.04 est la vingtième version d'Ubuntu et la cinquième version LTS (pour Long Term Support, c'est-à-dire maintien à long terme). Son nom de code est Trusty Tahr, soit le caprin «tahr sûr » en bon français.

Pour rappel, Ubuntu est une distribution GNU/Linux basée sur Debian. Elle est principalement destinée à être utilisée sur des ordinateurs de bureau, des portables ou des mobiles, qui se veut simple d'accès pour les utilisateurs n'ayant pas des connaissances poussées en informatique.

En plus de la distribution mère, Ubuntu, il existe plusieurs variantes officielles fournies avec des choix logiciels différents afin de couvrir un besoin (Ubuntu Server, Edubuntu…) ou de fournir un environnement de bureau en particulier (Kubuntu, Xubuntu…). Cette dépêche présente les nouveautés pour les principales d'entre elles.


cliquez ici pour agrandir



* Annonce sur le site d'Ubuntu

* Notes de version

* Page de téléchargement chez Ubuntu.com (torrent ou iso)

* Page de téléchargement chez Ubuntu-fr.org

Une version LTS

Une version ordinaire d'Ubuntu n'est maintenue que pendant 9 mois, ce qui la déconseille de fait aux utilisateurs peu avertis ainsi qu'aux entreprises qui ne souhaitent pas mettre à jour leurs machines aussi régulièrement.

Tous les deux ans, une version dite LTS sort et offre, quant à elle, un maintien de 5 ans. Le maintien concerne à la fois la correction des bogues fonctionnels et de sécurité.

Le gestionnaire de mises à jour permet de passer directement d'une LTS à la suivante sans passer par les versions intermédiaires. Notez cependant que la migration depuis Ubuntu 12.04 LTS ne sera proposée aux utilisateurs qu'à partir de fin juillet, quand la révision 14.04.1 sera sortie. En attendant, les impatients peuvent migrer via la commande

sudo update-manager -d


Canonical emploie une équipe spécifique pour maintenir tous les paquets du dépôt main. Le contenu des autres dépôts est maintenu du mieux possible par Canonical et la communauté.

Certaines des distributions officielles dérivées d'Ubuntu disposent, elles aussi, d'un support à long terme et bénéficient, de ce fait, du label LTS. C'est notamment le cas d'Edubuntu, de Kubuntu (dont le support sera effectué pendant 5 ans par la société Blue Systems) ainsi que de Xubuntu, Lubuntu, Ubuntu GNOME et Ubuntu Studio, qui bénéficieront d'un support communautaire de 3 ans.


Les principales nouveautés

Alors que la précédente version utilisait Linux 3.11, Trusty Tahr dispose du noyau 3.13 sorti en janvier dernier. La 14.04 profite également de la sortie récente de APT 1.0.0.0b (voir aussi ce journal), qui est d'ores et déjà dans les dépôts. Toutes les opérations courantes de manipulation des paquets pourront désormais être effectuées avec la seule commande apt, bien que apt-get et apt-cache soient, pour l’instant, toujours disponibles par défaut pour des raisons de compatibilité. Toujours du côté technique de la force, on trouvera GCC 4.8.2, Python 3.4, Xorg 15.0.1 et Mesa 10.1.

Ubuntu

L’interface de USB Creator a été peaufinée pour régler quelques bugs. Pour rappel, il permet de mettre une image disque d’Ubuntu sur clé USB et de la rendre amorçable.

Unity, l'interface utilisateur pour GNOME 3 développée par Ubuntu, a reçu de nombreuses améliorations détaillées dans cet article d'Ubuntuser.com. En effet, après plusieurs années de travail, le nouveau décorateur de fenêtre pour Unity est enfin disponible. Ce dernier permet d'utiliser un menu local (intégré dans la barre de titre) à la place du menu global (intégré dans la barre globale), un redimensionnement en temps réel des fenêtres et l'introduction de véritable coins arrondis dans celles-ci, ces derniers ayant jusqu'ici un léger effet pixelisé.


cliquez ici pour agrandir



Par ailleurs, il est maintenant possible de faire des recherches dans le mode exposé, ce qui peut-être pratique lorsqu'on cherche du contenu précis parmi de nombreuses fenêtres.

cliquez ici pour agrandir



On notera également que les développeurs ont fait des efforts pour remplacer les menus propres aux applications GNOME, qui s’intègrent très bien dans GNOME 3 classique mais sont plus gênantes dans Unity, par des menus déroulants plus traditionnels qui s'afficheront dans le menu global ou le menu intégré localement (comme c'est déjà le cas pour les autres logiciels).

L'écran de verrouillage est maintenant directement géré par LightDM, ce qui améliore la sécurité de l'ensemble, la rapidité du processus de verrouillage et de déverrouillage et permet une meilleure intégration visuelle du-dit écran dans l'environnement de bureau.

Enfin, les possesseurs d'écran très haute définition seront heureux d'apprendre que ces derniers sont désormais totalement pris en charge.

LibreOffice, la suite bureautique libre fournie par défaut avec Ubuntu, a elle aussi été mise à jour. La nouvelle version 4.2.3 apporte beaucoup de corrections et de nouvelles fonctionnalités, présentées dans une précédente dépêche. Parmi les nouveautés visibles du premier coup d'œil, on notera l'introduction d'un nouveau centre de démarrage et l'arrivée d'un nouveau jeu d'icônes baptisé Sifr.


cliquez ici pour agrandir



Au final, cette nouvelle mouture apporte des évolutions appréciables mais relativement peu nombreuses. LTS oblige, une bonne partie du temps de développement a consisté à traquer puis corriger divers bugs au travers de l'interface, ceci afin de simplifier la maintenance de l'ensemble pour les 5 ans à venir.

Kubuntu

C’est le tout frais KDE 4.13 qui est présent dans cette version de Kubuntu.

Ça faisait plusieurs versions que Rekonq était devenu le navigateur web par défaut. C’est désormais Firefox qui remplira ce rôle.

Un équivalent Kubuntu du gestionnaire de pilotes matériels présent depuis quelques années dans Ubuntu a été introduit en remplacement de Jockey-KDE. Il s'agit d'un KCM (module de l’application « Configuration du système »), ce qui permet donc une intégration plus naturelle dans l'environnement tout en partageant d'avantage de code avec Ubuntu.


cliquez ici pour agrandir



Un nouvel outil pour gérer les pavés tactiles (touchpads) a été introduit. Il propose de nombreuses options, dont la désactivation du pavé tactile si un périphérique de pointage est branché ou pendant la frappe (afin d’éviter un clic accidentel).

cliquez ici pour agrandir



Un nouveau plasmoïde pour la gestion du réseau débarque. Il remplace complètement le précédent qui commençait à être vieillissant. Écrit en QML, il est plus compact et l’interface a été amélioré grâce aux retours utilisateurs. Vous pouvez trouver plus d’informations dans cet article chez grulja ou celui chez lamarque-lvs.

cliquez ici pour agrandir



KDE Connect est un tout nouveau logiciel absolument génial qui facilite les interactions entre KDE et votre appareil Android. Partage de fichier d’Android à l’ordinateur via le bouton Partager, contrôler les lecteurs multimédias de votre ordinateur depuis votre téléphone, synchronisation du presse-papiers, et d’autres petites choses sympathiques.

cliquez ici pour agrandir



Un nouvel outil a été ajouté pour pouvoir envoyer un rapport en un clic après un plantage.

Pour le reste, on notera l'arrivée de nouvelles notifications systèmes, du SDK KDE, l'amélioration des paramètres de langue, l'introduction de KDE Telepathy et bien d'autres choses encore.

Xubuntu

Cette nouvelle version de Xubuntu apporte plusieurs nouveautés, dont beaucoup de changements au niveau de l'interface graphique. Le menu standard de XFCE 4 est ainsi remplacé par Whisker Menu tandis que MenuLibre remplace Alacarte comme éditeur de menu par défaut.

cliquez ici pour agrandir



Comme pour Ubuntu, l'ancien écran de verrouillage a été retiré au profit de Light Locker, l'écran de verrouillage fourni par LightDM. On notera également l'arrivée d'un nouveau fond d'écran par défaut et l'ajout dans les dépôts d'un paquet contenant les papiers peints issus d'un concours communautaire.

Parmi les nombreux logiciels présents dans les dépôts qui ont été mis à jour, plusieurs sont fournis par Xubuntu à l'installation. La 14.04 vient ainsi, entre autres, avec gmusicbrowser 1.11.1 et Parole 0.6. gThumb n'est, en revanche, plus présent à l'installation, faisant désormais de Ristretto le seul logiciel de visionnage de photos présent par défaut.

Lubuntu

Cette version de Lubuntu apporte peu de changements, la principale nouveauté étant que ce système d'exploitation est, pour la première fois, maintenu à long terme.

Un soin tout particulier semble néanmoins avoir été porté au rafraîchissement de l'interface, avec l'arrivée d'un nouveau thème, d'un nouvel ensemble d'icônes et d'une nouvelle interface de configuration pour LXSession. Par ailleurs, PCMan File Manager, le gestionnaire de fichier de LXDE, a bien été mis à jour et c'est la toute dernière version, la 1.2.0, qui est incluse par défaut.

Ubuntu GNOME

Comme pour Lubuntu, Ubuntu GNOME 14.04 est la première version de cette distribution à être maintenue à long terme.

Les adeptes de cette déclinaison d'Ubuntu seront heureux d'apprendre que la majorité des composants de GNOME 3.10 sont désormais intégrés au système. De plus, les utilisateurs avancés désireux d'utiliser GNOME 3.12 pourront, si ils le souhaitent, télécharger les logiciels manquants depuis un PPA dédié. Par ailleurs, GNOME Classic session, le mode de GNOME 3 permettant de retrouver une apparence similaire à celle qu'avaient les anciennes versions de cet environnement de bureau, fait son arrivée dans Ubuntu GNOME à cette occasion.

Edubuntu

Cette variante dédiée au monde de l'éducation hérite de tous le travail qui a été fait sur le bureau Ubuntu standard. Une nouvelle version majeure 5.5 de LTSP fait son entrée. Celle-ci se veut plus rapide, plus économe en bande passante et plus fiable. Toujours dans le même domaine, on remarquera le passage de l'outil d'administration de labo informatique Epoptes en version 0.5.7 (cela faisait presque 2 ans qu'aucune nouvelle version n'était sortie).

Ubuntu Server

Ubuntu 14.04 apporte aussi son lot de belles nouveautés pour les serveurs, en particulier en ce qui concerne la grande mode du moment : les conteneurs.

Conteneurs

Cette nouvelle mouture d'Ubuntu voit débarquer LXC en version 1.0, soit sa première version décrétée « stable ». On notera qu'il permet maintenant de faire tourner un conteneur sans aucun privilège (le root du conteneur ne doit plus forcément correspondre au root de l'hôte).

Toujours sur le même sujet, Docker fait une entrée remarquée dans les dépôts.

Pour rappel, LXC est un ensemble d'outils relativement bas niveau qui permettent de gérer tous les aspects de la vie d'un conteneur, tandis que Docker vient au dessus pour fournir une interface simple ainsi qu'une série de fonctionnalités intéressantes comme le packaging, le versionnement et d'autres gourmandises dont les barbus raffolent.

Pour résumer, il n'y a maintenant plus qu'un apt install docker.io entre une installation de base et le monde merveilleux des conteneurs !

Le reste

Le serveur Web nginx a intégré le dépôt main, ce qui signifie qu'il sera maintenu officiellement par Canonical pendant toute la durée de cette LTS.

Du côté des autres avancées notables, on citera par exemple Xen 4.4, Puppet 3 et OpenStack 2014.1.

Ubuntu Touch

Énormément de travail a été fait sur cette version, apparue pour la première fois il y a 6 mois. On parle ici de Unity 8/Mir et de tout l'écosystème associé.

Pour rappel, les deux premiers « Ubuntu-phones » commerciaux sont attendus avant la fin de l'année (l'un par Meizu, l'autre par BQ). Ceux-ci embarqueront très probablement cette version 14.04, agrémentée des diverses mises à jour fonctionnelles qui vont continuer d'y être poussées dans les prochains mois.

Le support du Galaxy Nexus et du Nexus 7 version 2012 a été abandonné pour se concentrer sur du matériel plus récent et donc plus proche de ce qui sera proposé dans le commerce prochainement. Le Nexus 7 version 2013 est maintenant pris en charge officiellement.

[La première priorité était d'implémenter un mode « tablette » à l'interface. Celui-ci permet par exemple, en mode paysage, d'afficher simultanément deux applications : une en mode téléphone et une en mode tablette.

cliquez ici pour agrandir



Beaucoup de mises au point, d'optimisations et de fonctionnalités importantes ont été ajoutées (service pour les notifications Push, gestion des téléphones double SIM, des doubles appels, de la mise en attente, système d'alarme, synchronisation du calendrier et des contacts, notification lorsqu'une mise à jour est disponible…).

Beaucoup d'autres choses sont dans les tuyaux et arriveront prochainement via les mises à jour. On citera par exemple la prise en charge des MMS.

Nouveau changeur d'applications.

cliquez ici pour agrandir



Comme auparavant, faire glisser un doigt du bord droit de l'écran vers la gauche permet de passer à l'application suivante (l'ensemble des applications lancées formant une pile). Cette nouvelle vue « globale » se déclenche si le mouvement du doigt se prolonge après la moitié de l'écran.

Sous le capot, on notera principalement le passage à une base Android 4.4 pour ce qui concerne le noyau et les pilotes des modèles actuellement pris en charge.

Alors qu'on pouvait qualifier la version 13.10 du téléphone d'ébauche, force est de constater que les choses ont bien évoluées. Les téléphones qui sortiront dans le commerce ne profiteront certes pas d'un OS aussi mature qu'un Android, mais le résultat devrait rester honorable.

Et dans 6 mois ?

Le nom de code de la version 14.10 n'a certes pas encore été annoncé, mais on voit déjà se dessiner les grands travaux qui auront lieu.

Tous les efforts de Canonical et d'une partie significative de la communauté sont actuellement concentrés sur la création d'un environnement convergent complet.

Pour faire court, une interface est dite « convergente » lorsqu'elle est utilisable sur toute forme d'interfaces. Mieux qu'un long discours, voici une vidéo montrant une application utilisant le SDK Ubuntu fonctionner sur un téléphone, une tablette et un PC.

Concrètement, cela consiste à faire évoluer Unity 8 (l'interface utilisée actuellement sur téléphones et tablettes) pour qu'il puisse remplacer Unity 7, soit l'interface actuelle du bureau par défaut d'Ubuntu. Le tout sans faire régresser l'expérience utilisateur actuelle.

Les plus aventureux d'entre vous pourront d'ailleurs tester Mir/Unity 8 sur leur Ubuntu 14.04, en sachant que celui-ci ne tournera qu'en mode « tablette » dans l'immédiat.

Il y a objectivement peu de chance que ce travail titanesque soit achevé d'ici la 14.10. Cependant, il est probable que quelques applications du cœur d'Ubuntu Touch commencent à débarquer sur le bureau. Le gestionnaire de fichier et le panneau des paramètres système sont par exemple pressentis, en remplacement de Nautilus et du fork actuel de Gnome Control Center.
Dernière édition par Flottille12F le Mar 22 Avr 2014 13:24, édité 1 fois.
Raison: Mise en page terminée
Avatar de l’utilisateur
Flottille12F
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 84
Inscription: Lun 31 Mar 2014 10:06
Localisation: Finistère

Retourner vers Les news du libre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron